«E.coli» : les scénarios se précisent

le
0
Les bactéries peuvent survivre longtemps à l'intérieur de graines sèches.

Une bactérie peut-elle survivre dans des graines pendant des mois voire des années sans perdre de sa virulence ? C'est la question qui se pose depuis que des semences de fenugrec «bio», une plante voisine du trèfle, produites en Égypte en 2009 et en 2010 sont suspectées par les autorités sanitaires européennes d'être à l'origine des deux épidémies d'Escherichia coli O 104 ; H4 survenues en Allemagne et à Bordeaux ces dernières semaines (nos éditions d'hier) et responsables d'au moins 48 décès (47 en Allemagne et un en Suède).

Les bactéries E.coli sont en effet adaptées pour vivre dans l'intestin des mammifères, en particulier celui des ruminants. Un environnement chaud et humide aux antipodes des graines qui sont des produits très secs, donc peu propices à leur développement. En outre, contrairement à d'autres bactéries, comme les Clostridium, les E.coli sont incapables de se transformer en spores, un mécanisme de survie permettant à ces micro-orga

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant