E-book : «Nous n'avons pas attendu Google»

le
0
Alban Cerisier, secrétaire général des éditions Gallimard, est l'invité du Buzz Média Orange-Le Figaro.

Auteur du livre «Gallimard. Un éditeur à l'œuvre» dans la collection Découvertes, Alban Cerisier fête le centenaire de la prestigieuse maison. Gallimard, c'est un siècle de littérature à travers les plus grands écrivains, dont André Gide, Paul Claudel, Joseph Kessel, quelques ratés dont Marcel Proust et la découverte d'immenses succès comme Harry Potter. Quel est l'état d'esprit de la maison? «C'est un esprit non prévenu, très ouvert. C'était le pari de Gaston Gallimard qui, à partir du noyau littéraire en fusion créé par Gide et Claudel, a décidé d'étendre l'activité de la maison d'édition, de la diversifier pour la rendre pérenne et pour financer «ce qui compte», disait-il, à savoir la grande littérature», explique Alban Cerisier.

Folio, 500 titres en deux ans

Mais ce livre révèle aussi que Gaston, son fils Claude et son petit-fils Antoine étaient également des hommes d'affaires redoutables. «Gaston, dès la Première Guerre mondiale

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant