Dyson part à la conquête de la Chine

le
0
Le champion britannique de l'aspirateur sans sac a passé le cap du milliard de livres de ventes.

Cette fois, ça y est. Dyson, l'inventeur de l'aspirateur sans sac, a décidé de franchir le pas et de commercialiser ses produits en Chine dès novembre. Un vrai défi pour celui qui est régulièrement victime de contrefaçons «made in China».

C'est aussi un signe de la mutation d'une entreprise, qui n'a plus grand-chose à voir avec la PME familiale de ses débuts, à part son actionnariat. Pour la première fois de son histoire, la société a réalisé un chiffre d'affaires de plus d'un milliard de livres sterling (1,32 milliard d'euros), en croissance de 16 % sur un an. Le bénéfice net a crû de 30 % à 306 millions de livres en 2011.

Le groupe, qui emploie 4000 personnes dans le monde, vend désormais davantage d'aspirateurs aux États-Unis et au Japon qu'au Royaume-Uni. Pourtant, outre-Manche, plus d'un ménage sur trois possède un Dyson! Max Conze, arrivé à la présidence du groupe en novembre dernier, doit donc aller chercher de la croissance ailleurs. La diversifi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant