DWS souligne les avantages d'une stratégie dividende

le
0
(NEWSManagers.com) -

Alors que les marchés évoluent depuis quelques mois en dents de scie, DWS Investments met en avant sa stratégie dividende. Le fonds DWS Top Dividende, lancé en 2003, propose ainsi une stratégie en actions du monde entier qui vise un rendement moyen du dividende de 4% à 4,5%. " C'est un produit défensif qui devrait à nouveau surperformer" , a estimé le 6 octobre à l'occasion d'un point de presse Oliver Pfeil, co-gérant du fonds dont les actifs sous gestion frôlent actuellement la barre des 5 milliards d'euros.



Dans un marché en forte hausse, la stratégie dividende sous-performe mais dans un environnement incertain où tous les indices laissent prévoir un ralentissement de la croissance, les Bourses vont hésiter et la stratégie dividende peut alors surperformer plus facilement. Et en cas de reflux boursier, " le dividende constitue un filet de sécurité" , explique Oliver Pfeil.

Sur l'année à début octobre, le fonds affiche une performance de 17,7% pour une volatilité de 8,4% alors que le MSCI World High Dividend Yield en euros enregistre un gain de 16,8% pour une volatilité de 11,1%. Sur cinq ans, la performance est de 19,9% pour une volatilité de 14,8% contre 0,6% pour le MSCI World High Dividend Yield et une volatilité de 17%. Et le fonds soutient plutôt bien la comparaison avec les produits concurrents?

Oliver Pfeil attribue les bonnes performances du fonds à son processus de gestion qui comporte notamment un filtrage quantitatif sur la base de trois critères : le rendement du dividende (50%), le ratio de distribution (25%) et la croissance du dividende (25%). Selon DWS, ce modèle de notation donne de meilleurs résultats que la seule prise en compte du rendement du dividende. Dans un deuxième temps, la sélection qualitative se fonde sur une analyse bottom up classique qui prend en compte tant la qualité du management que les cash flows ou le développement des marges.
Il en ressort un portefeuille de 30 ou 40 valeurs dont la taille moyenne représente autour de 3% du portefeuille. Parmi les principales lignes figurent actuellement Novartis (2,1%), NTT DoCoMo (2%), France Telecom (2%), Air Liquide (1,8%) ou encore PG&E Corp (1,7%). Le portefeuille est surpondéré sur les télécommunications, la consommation ou les technologies de l'information mais sous-pondéré sur la santé ou les financières.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant