Duvalier inculpé pour corruption en Haïti

le
0
L'ex-dictateur, rentré dimanche soir à Port-au-Prince à la surprise générale, aurait détourné jusqu'à 100 millions de dollars durant son règne. Laissé libre par la justice haïtienne, il a interdiction de quitter le pays.

Mais que diable allait-il faire en Haïti? Moins de 48 heures après son retour inopiné et volontaire dimanche soir à Port-au-Prince, l'ancien président-dictateur Jean-Claude Duvalier a été officiellement inculpé mardi par la justice de son pays pour corruption, vol et détournement de fonds durant ses années au pouvoir (1971-1986). «Nous avons déposé une plainte à son encontre», a déclaré le procureur général, Aristidas Auguste. Il reviendra désormais au juge d'instruction de décider de poursuivre ou non l'affaire au plan judiciaire. En attendant, Jean-Claude Duvalier a été laissé en liberté mais il a interdiction de quitter le pays.

La police était venue le chercher en fin de matinée à l'hôtel Karibe de Port-au-Prince, où il réside depuis son arrivée dans l'île caraïbe dimanche. L'ex-dictateur a quitté en fin d'après-midi le Palais de justice sous les cris de ses partisans exigeant sa libération et la démission de l'actuel président, René Pré

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant