Dutroux écrit au père d'une de ses victimes

le
0

Dans cette missive-fleuve de 44 pages, le pédophile belge ne s'excuse absolument pas mais se dit à nouveau victime «d'un complot politico-judiciaire». Les familles comme les médias dénoncent des «élucubrations » égotiques.

C'est la première fois que Marc Dutroux écrit directement aux familles de ses victimes. Mais il ne s'agit absolument pas d'excuses. Bien au contraire, le pédophile belge se présente comme une victime innocente. Le journal La Dernière Heure a révélé lundi que le tortionnaire, condamné pour l'enlèvement, la séquestration et le viol de six jeunes filles et le décès de quatre d'entre elles, a rédigé une lettre de 44 pages à Jean-Denis Lejeune.

Lors de sa libération en août 2012, le père de Julie avait envoyé à l'ex-femme de Marc Dutroux, Michelle Martin, une lettre la suppliant de révéler la vérité du calvaire subi par sa fille. Michelle Martin n'ayant pas donné suite, Marc Dutroux estime «avoir le devoir de répondre aux questions»...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant