Durée d'un prêt : quelle est la durée moyenne ? Quelle durée est raisonnable ?

le , mis à jour le
0

Le facteur le plus déterminant d'un prêt est probablement sa durée. Celle-ci conditionne effectivement le montant des mensualités, et agit sur son coût général. Aussi, votre prêt est-il trop long ? Pas assez ?

Quelle est la meilleure durée pour un prêt ?
Quelle est la meilleure durée pour un prêt ?

Quelques chiffres sur le prêt

En France, la durée moyenne d'un prêt immobilier se situe entre 20 et 25 ans. Il faut noter qu'au cours des années 2010, cette durée n'a cessé d'augmenter. Ainsi, certains prêts durent plus de 30 ans, bien qu'à l'autre extrême, des emprunts très courts peuvent être contractés sur 5 ans.
Toutefois, cette donnée est à relativiser, car la durée « réelle » moyenne du prêt, elle, oscille plutôt entre 8 et 10 ans. Autrement dit, nombre d'acheteurs revendent leur bien avant la fin du prêt.

Quels impacts de la durée sur le prêt ?

C'est la durée et le taux qui, à travers les mensualités, expriment le coût total d'un prêt.
Un prêt est un investissement sur un avenir plus ou moins long. Du point de vue de la banque, plus un emprunt dure dans le temps, moins il a de chances d'arriver à terme. C'est pour cette raison que les prêts les plus longs comportent les taux les plus élevés. Ce qui signifie qu'un emprunt de 100 000€ sur 30 ans coûte beaucoup plus cher que ce même emprunt sur 15 ans.
D'un autre côté, plus la durée est courte, plus les mensualités seront élevées, de façon à rembourser l'intégralité de l'emprunt dans les temps. Dans ce cas, non seulement vous acceptez de disposer d'un revenu moindre chaque mois. Mais en plus, vous serez davantage exposé aux aléas de votre revenu : décès, chômage...
Il n'existe pas de formule miracle : les offres diffèrent entre les banques. Le plus efficace reste un rendez-vous avec un expert dans l'immobilier, qui vous aidera à trouver la durée la plus adaptée à votre situation.

Alors, que choisir ?

Dans certains cas, contracter plusieurs prêts peut être une prise de risques dangereuse, mais efficace. Souvenez-vous simplement de la règle des 33% : aucune banque ne vous accordera un prêt si les mensualités dépassent le tiers de vos revenus.
D'une façon générale, les jeunes acheteurs ont une préférence pour les prêts longs : les faibles mensualités sont adaptées à leurs revenus. En même temps, ceci leur permet de devenir propriétaires. Ainsi, dans le cas d'un prêt sur 35 ans, la volonté de l'acheteur est claire. À l'inverse, ce sont les catégories de personnes à revenus confortables qui choisiront des prêts plus courts.

Trucs et astuces

Nombre de banques font correspondre un taux à une fourchette de durées : par exemple, elles définissent un taux fixe pour les prêts dont la durée est comprise entre 15 et 19 ans, et un autre taux pour ceux compris entre 20 et 24 ans. Ainsi, si vous envisagiez un emprunt sur 20 ans, prenez-le plutôt sur 19 ans : les mensualités ne seront pas beaucoup plus élevées, et vous aurez droit à un bien meilleur taux.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant