«Durcir les sanctions pour vol de données»

le
0
INTERVIEW - Olivier Buquen, le délégué interministériel à l'intelligence économique, détaille les grands chantiers qu'il a lancés pour mieux armer les entreprises françaises au sein de la compétition mondiale.

LE FIGARO -Quel est votre champ d'action?

Olivier Buquen - Nos missions s'inscrivent dans les domaines de l'intelligence économique où l'État apporte une valeur ajoutée: la veille, le soutien à la compétitivité et la sécurité économique. Nous alertons les chefs d'entreprise sur les méthodes qui peuvent leur permettre d'être plus compétitifs au sein de l'économie mondiale, et sur les menaces qui les guettent, tout en proposant des parades simples. Nous suivons l'évolution des normalisations, en particulier au niveau européen. Nous effectuons également un travail de veille des pépites de notre économie. Nous recommandons l'intervention de l'État pour soutenir financièrement certaines entre­prises jugées d'importance nationale: des fonds d'investissement publics peuvent prendre une participation au capital pour faire barrage à des intérêts étrangers qui pourraient être hostiles. Nous étudions enfin des dossiers présentés par le chef de l'État et le premi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant