Durabilité des pays de l'OCDE : la Norvège prend la tête du classement de Degroof Petercam

le
0

(AOF) - Degroof Petercam publie depuis 2008 son classement semestriel de durabilité des 35 Etats de l'OCDE. Il permet à Degroof Petercam Asset Management de déterminer les obligations souveraines pouvant être prises en compte dans ses fonds d'investissement responsable, en sélectionnant les pays considérés comme les plus durables et les plus responsables. Le modèle repose sur cinq grands piliers de durabilité, à savoir la transparence et les valeurs démocratiques, la population, les soins de santé et la distribution des richesses, l'environnement, l'éducation et l'innovation et l'économie.

La France améliore son classement, passant de la 23ème à la 18ème position. Les Etats-Unis affichent toujours une note inférieure à celle des autres pays de l'OCDE et pourraient bien encore rétrograder si les projets du nouveau président étaient mis en œuvre.

C'est à nouveau un pays scandinave qui occupe la tête du classement. En l'occurrence la Norvège qui obtient la meilleure note pour les piliers social et économique et se hisse ainsi en première place à côté de ses voisins danois et suédois. Comme l'économie norvégienne repose essentiellement sur l'énergie fossile qu'est le pétrole, la marge de progression en matière environnementale est importante, surtout au niveau du développement des énergies renouvelables, encore très peu présentes dans le mix énergétique du pays. L'efficacité énergétique est également encore perfectible étant donné l'importante quantité d'énergie consommée par rapport à la croissance économique.

Les institutions sont solides et la liberté de la presse est grande. Sur le plan économique, le pays est solide et possède des finances publiques saines. Enfin, les inégalités sociales sont pratiquement inexistantes, avec des richesses par habitant supérieures à la moyenne de l'OCDE.

" L'analyse de la durabilité a pris tout son sens lors de la crise de la dette dans la zone euro et a démontré l'importance de bien examiner les enjeux en matière de durabilité au niveau des Etats afin d'anticiper leur capacité à rembourser leurs dettes et non leur capacité à accroître leur endettement ", explique Ophélie Mortier, Responsable de la Stratégie Investissements Responsables chez Degroof Petercam.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant