Dupraz veut gagner pour aider son père, malade

le
0
Dupraz veut gagner pour aider son père, malade
Dupraz veut gagner pour aider son père, malade

Il y a des choses plus importantes dans la vie que le football. Et Pascal Dupraz l'a rappelé dans un entretien émouvant accordé au Parisien ce mercredi. Avant de défier le PSG au Parc des Princes, l'entraîneur d'Evian TG a évoqué la situation difficile de son père, l'un des fondateurs du club haut-savoyard. « En ce moment, mon papa, Jo, et mon beau-père, Jeannot, jouent un autre match beaucoup plus important, a-t-il confié. En gagnant des matchs, on aide à leur maintien. J'ai déjà connu ça très jeune, en 1991, lorsque j'ai perdu ma mère et fait un infarctus. Je ne fais pas de cinéma. Je suis un dur à cuire. »

« Peut-être qu'on peut les battre à l'apéro ou au ski? »

Un dur à cuire qui espère tout de même rééditer l'exploit du match aller qui avait vu Evian faire tomber le PSG de son piédestal. La mission s'annonce périlleuse? mais pas impossible. « Il n'y a pas de bon moment pour prendre le PSG, poursuit-il. Peut-être qu'on peut les battre à l'apéro ou au ski. On n'est pas mal dans ce domaine. Plus sérieusement, il reste cinq journées et il nous manque des points pour le maintien. J'aimerais qu'on soit à 40 points le plus vite possible. » Une victoire ce soir au Parc lui permettrait d'atteindre cet objectif. Et de faire plaisir à un homme : son père. « A chaque victoire, je sens que mon père reprend de la force. Je pense bien à lui, j'ai envie qu'il soit heureux. La vie est courte pour tout le monde. Il faut savoir profiter de ces moments particulièrement intenses. » Une belle leçon de vie.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant