Dupraz : " Prendre des fessées, il y a des boîtes pour ça "

le
0
Dupraz : " Prendre des fessées, il y a des boîtes pour ça "
Dupraz : " Prendre des fessées, il y a des boîtes pour ça "
L'entraîneur de l'ETG, Pascal Dupraz, n'a pas aimé la fessée reçue à Rennes. Et avant d'accueillir le PSG, il espère une remise en question de ses joueurs pour éviter ce genre de punition.

« L'an dernier, on avait mis une demie saison pour mieux défendre, là pour le coup il va falloir mettre un peu moins de temps. » Pascal Dupraz n'est pas heureux mais garde son ton caustique à défaut de ruer dans les brancards. Neuf buts encaissés en deux matchs, l'ETG est catastrophique derrière avant d'accueillir le PSG, et ça, il l'admet volontiers. Et cherche un remède de cheval : « Ça passe par une prise de conscience collective, ça passe aussi peut-être par le recrutement de joueurs également. Nous sommes en retard dans ce domaine, mais on ne va pas se plaindre avec un club qui dispose de 30 millions d'euros de budget. Encore une fois je souhaite qu'il n'y ait que des clubs huppés style PSG ou Monaco dans ce championnat de France, mais ce n'est pas demain la veille. Il y a encore des petits clubs comme le nôtre, et nous, on va tranquillement se rasséréner ensemble. On va essayer de se parler. Et puis on va aussi essayer d'amener plus de solutions et d'actes que lors de ces deux rencontres (ndlr : défaites 0-3 face à Caen, et 6-2 face à Rennes). »

Pour Pascal Dupraz, la venue à Annecy du PSG s'annonce compliquée et il n'espère pas qu'un supplément de motivation de ses joueurs, comme la saison passée, permette de remettre sa défense à l'endroit : « Vous connaissez mon humilité légendaire, je ne vais pas commencer à dire que je suis content de recevoir le PSG. La prise de conscience, elle est de se remettre en question très vite. On doit faire beaucoup mieux. On est capable de faire beaucoup mieux. Ce que j'attends contre le Paris Saint Germain, c'est qu'on soit plus velléitaires que ce soit sur le plan défensif. C'est tout, c'est la base du football, on ne peut pas faire autrement, sinon, on va prendre des fessées, et personnellement, les fessées, ça ne me plaît pas trop. Peut-être que certaines personnes s'en réjouissent, de prendre des fessées, pas moi ! Il y a des boîtes spécialisées pour ça, mais moi je n'y vais pas dans ces boîtes-là. » Voilà, Pascal Dupraz n'a pas encore retrouvé sa défense de fer qui avait aidé à maintenir le club, mais il n'a pas perdu son sens de la formule...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant