Dupraz persiste et signe

le
0
Dupraz persiste et signe
Dupraz persiste et signe

Deux jours de recul mais la même analyse. Celle que son équipe n'a pas été aidée par l'arbitrage lors de la défaite concédée face au PSG mercredi soir. Pascal Dupraz n'a donc pas changé d'avis et il l'a fait savoir vendredi lors du point-presse du club haut-savoyard. « Je suis très fier du comportement des joueurs. Ils ont fait honneur au club et au maillot. Ce fut difficile mais ils auraient mérité de prendre un point. Il s'en est fallu de quelques minutes. Je continue à penser que l'arbitre a manqué de psychologie, ou que sa psychologie est à géométrie variable en faveur des clubs plus huppés. Dans les commentaires, on dit que Paris était moins bien. Mais c'était peut-être le cas parce-que l'ETG les a contraints à se démultiplier. Mais Paris fera un très beau champion de France et sera bientôt un club qui restera dans le dernier carré de la Ligue des Champions. »Pas le temps cependant de s'apitoyer sur cette défaite concédée à la 89eme minute après un but de Matuidi. Pascal Dupraz et son équipe n'ont pas encore assuré leur maintien (seulement cinq points d'avance sur le premier relégable) et il faut désormais accueillir l'AS Saint-Etienne. « On va préparer le match de Saint-Etienne dans la sérénité car l'attitude des joueurs nous pousse à rester extrêmement positifs, explique le coach d'Evian. On ne pourra pas me faire croire que, sous prétexte que nous avons perdu mercredi, nous devrions être moins armés psychologiquement que les équipes qui ont du retard par rapport à nous. Nous n'avons jamais battu les Verts à domicile. Je fais un message aux perruques vertes savoyardes, qui ne vont pas manquer d'être en tribunes. Il y en aura car on annonce beaucoup de monde au stade. Moi, ça me fait sourire. Il n'y a pas de raison que les garçons n'aient pas le même état d'esprit que contre Paris, Monaco et bien d'autres. Saint-Etienne est du même acabit que ces clubs là. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant