Dupraz : « J'en appelle aux femmes toulousaines ! »

le
0

Malgré l’égalisation concédée dans le temps additionnel à Lorient samedi soir (1-1, 34eme journée de Ligue 1), Pascal Dupraz reste persuadé que Toulouse se maintiendra en fin de saison. Dans son style caractéristique, l’entraîneur du TFC a renouvelé son appel aux supporters toulousains pour les matchs à venir.

Pascal Dupraz, ressentez-vous un gros sentiment de frustration après ce match nul à Lorient ? J'ai trois raisons de dire que nous aurions dû l'emporter. Les arbitres assistants de ce soir, très bons par ailleurs, ont préféré signaler Wissam Ben Yedder hors-jeu alors qu'il ne l'était pas, ou d'un petit micron... La deuxième, le coup-franc lorientais a été avancé à deux reprises de quatre mètres. La troisième raison, il faut le reconnaître, c'est que nous n'avons pas tué le match. On a été plus proche du 2-0 que de l'égalisation lorientaise. Quoiqu'on en dise demain (dimanche), je suis fier de mes joueurs qui ont été formidables de bravoure. Ils vont se maintenir. Aujourd'hui, nous avons 33 points, vous verrez que le maintien ne se jouera pas plus haut qu'à 40. Qu’est-ce qui vous fait dire avec autant de certitude que Toulouse va se maintenir ? Mon équipe a de l'allant, une qualité incroyable. Nous sommes passés près de l'emporter face à une très belle équipe de Lorient. Et le pire, c'est que l'égalisation vient sur un but magique de Touré. Je ne sais même pas s'il en déjà mis un aussi beau depuis ses débuts. C'est la vie.

« Désormais, les trois points à glaner contre Lyon m’obsèdent »

Ces deux points de perdus dans le temps additionnel peuvent vous coûter cher… Imaginez que vous avez 4000 € de découvert à la banque. Un membre de votre famille vous en donne 1000, quelle raison y aurait-il d'être déçu ? Le constat est le même pour nous ce soir. Une chose est sûre, nous prenons ce soir un point. Et il en reste 12 à prendre ! Vos avis ont changé sur nous. Vous ne parieriez plus aussi facilement sur notre descente. C'est déjà une victoire. Mais les garçons veulent plus. Il reste quatre journées et c’est Lyon qui se présente à Toulouse le week-end prochain. Victoire obligatoire ? Je n'ai pas de tableau de marche. J'espère que les Toulousains seront encore présents au stade. J'en appelle encore aux femmes toulousaines à jeter leur mari hors du canapé et venir remplir les tribunes du Stadium ! Ce n'est pas si mal d'avoir assisté lors des trois dernières réceptions à trois victoires et dix buts. Désormais, les trois prochains points à glaner contre Lyon m'obsèdent !
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant