Dupraz : « Genesio pense qu'on est des blaireaux »

le
0

Pascal Dupraz s’est amusé des propos de Bruno Genesio, l’entraîneur de Lyon, qui faisait de Toulouse son favori avant la rencontre le TFC et l’OL ce samedi (17h30, 35eme journée de Ligue 1).

Ne prenez pas Pascal Dupraz pour un « blaireau ». En annonçant en conférence de presse que Toulouse était favori face à Lyon ce samedi (17h30, 35eme journée de Ligue 1), Bruno Genesio a bien fait rire son homologue toulousain. A la veille d’une rencontre décisive dans la course au podium mais aussi dans la lutte pour le maintien, le Savoyard a encore fait le show. « On accepte le challenge de Bruno Genesio, il faut être compétiteur et conquérant. Espérons pour lui que l'on va confirmer son pronostic. C'est déjà une bonne nouvelle que le coach adverse soit pour nous ! Bruno pense que l'on va plonger dans son truc et qu'on est des blaireaux. On est favori, c'est Bruno qui l'a dit ! Si on devait jouer Lyon tous les jours des 365 jours de l'année civile, on perdrait chaque jour... Cela nous laisse le temps de créer l'exploit, s’est amusé Pascal Dupraz. On grignote quotidiennement du terrain. J'ai beaucoup d'amitié pour Bruno, c'est sur le ton de la plaisanterie que je dis qu'il se moque de nous. »

« Beaucoup de monde croit au maintien »

Pour ce match face à l’OL, le TFC sera privé de Jean-Armel Kana-Biyik, Zinédine Machach et Aleksandar Pesic. « L'infirmerie se vide, c'est une bonne nouvelle », a glissé l’entraîneur toulousain. A quatre journées de la fin de saison, les Violets comptent encore trois points de retard sur le premier non-relégable, Reims. Mais Dupraz continue de diffuser son optimisme. « Plus qu'un groupe, plus qu'un club, beaucoup de monde croit au maintien. J'ai confiance, je vois que l'équipe a du peps et répond à mes attentes, a-t-il lâché, avant de lancer un nouvel appel aux supporters. Le Stadium n’est pas encore plein. Il faut le dire. Vite mesdames, débarrassez-vous de vos maris, envoyez-les nous ! » L’histoire ne dit pas si les ménages toulousains vivent au rythme des appels lancés par Pascal Dupraz. Mais une chose est sûre : pour mener à bien la mission qui lui a été confiée, l’ancien coach de l’ETG joue sur tous les ressorts.    
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant