DuPont parle concentration dans l'agrochimie avec ses rivaux

le , mis à jour à 17:11
0

* Le CA 2015 devrait reculer de 11% à 12% * BPA du T3 à $0,13 contre un consensus de $0,10 * L'action en recul de 0,8% en avant-Bourse (Actualisé avec conférence téléphonique, cours de Bourse) par Amrutha Gayathri et Sneha Banerjee 27 octobre (Reuters) - DuPont DD.N discute fusion de sa branche d'agrochimie avec ses rivaux, a déclaré mardi Edward Breen, directeur général par intérim du géant américain de la chimie, des propos qui viennent moins d'une semaine après que Dow Chemical DOW.N a dit étudier différentes options pour ce type d'activités. ID:nL8N12M3NR La chute du prix des cultures et une hausse de la production des engrais ont donné naissance à des perspectives de consolidation dans le secteur des pesticides et des insecticides. DuPont a été considéré comme un candidat potentiel au rachat de la division d'agrochimie de Dow Chemical mais certains se demandent si l'entreprise est en mesure de se lancer dans une telle opération. Edward Breen, qui a remplacé Ellen Kullman après la démission surprise de cette dernière intervenue plus tôt dans le mois, a évoqué l'avenir de l'agrochimie de DuPont lors d'une conférence téléphonique du groupe consacrée aux résultats trimestriels du groupe, marqués par une baisse plus prononcée que prévu de son chiffre d'affaires. Le titre DuPont, qui avait ouvert en baisse, s'est retourné à la hausse après les dires de son directeur général par intérim, gagnant vers 15h30 GMT 1,76% à 61,43 dollars alors que le Dow Jones .DJI fait du surplace. L'investisseur activiste Nelson Peltz, dans sa tentative ratée de rentrer au conseil d'administration de DuPont en mai, avait dit que l'entreprise pouvait économiser entre deux et quatre milliards de dollars en scindant sa division agrochimie, qui a représenté 22% du chiffre d'affaires total du troisième trimestre. ID:nL5N0Y454A LE CA 2015 VA BAISSER DE 11% À 12% DuPont a également dit anticiper un recul de 11% à 12% de son chiffre d'affaires sur l'ensemble de 2015, du fait à la fois de la vigueur du dollar et d'une faible demande, en particulier en provenance du Brésil, pour les pesticides et insecticides. Sur le seul troisième trimestre, le chiffre d'affaires de DuPont, qui réalise quelque 60% de ses ventes en dehors de l'Amérique du Nord, a baissé de 17,5% à 4,87 milliards de dollars (4,4 milliards d'euros, alors que les analystes financiers avaient anticipé en moyenne 5,3 milliards. Ceci étant dit, les réductions de coûts ont permis au groupe d'afficher un bénéfice meilleur que prévu sur la période. DuPont a accéléré son programme d'économies au vu à la fois de la faiblesse de ses ventes et de la pression exercée en début d'année par Nelson Peltz Les réductions de coûts ont contribué à hauteur de dix cents au bénéfice par action ajusté qui est ressorti à 13 cents, trois cents de plus que le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S. Le bénéfice net attribuable à DuPont a chuté de 46% à 235 millions de dollars (213 millions d'euros), soit 26 cents par action, contre 433 millions (47 cents/action) un an plus tôt. DuPont vise 1,6 milliard de dollars d'économies annuelles d'ici la fin 2017. "Dans un environnement macro difficile, notre priorité est de gérer ce qui est sous notre contrôle et cela passera par une nouvelle évaluation de la structure de coûts de DuPont et de sa stratégie d'allocation du capital afin d'améliorer encore les retours pour nos actionnaires", déclare Edward Breen, le directeur général par intérim, dans le communiqué de résultats. (Véronique Tison et Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant