Dupont-Aignan inaugure son QG de campagne

le
1
Nicolas Dupont-Aignan, le président de Debout La République, est l'un des rares «petits» candidats qui est quasiment assuré d'avoir les 500 signatures pour être présent au premier tour de l'élection présidentielle.

Le député de l'Essonne vient d'inaugurer ses locaux de campagne, Quai Anatole France à Paris, à quelques encablures de l'Assemblée nationale. Selon son entourage, Nicolas Dupont-Aignan est un «besogneux».

Depuis novembre 2010, il s'active pour obtenir les précieux paraphes afin d' être sur la ligne de départ le 16 mars prochain. Le député de l'Essonne dispose à ce jour de 480 promesses signées par les maires. En 2007, il lui avait manqué environ 40 signatures pour pouvoir être candidat. Cette année, il a rencontré «personnellement» près de 450 maires. Son argumentaire est rodé: «Je leur dis que comme eux, je suis maire (il dirige la ville d'Yerres, 30.000 habitants), indépendant des partis politiques. Je suis un gaulliste social et une voix libre. Je souligne qu'un parrainage n'est pas un soutien, mais un fil démocratique.»

«Récupérer les signatures une par une»

Pour lui comme pour les autres, la collecte des signatures est un vrai marathon. «Je suis confi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jthom41 le vendredi 10 fév 2012 à 17:47

    ça existe ça???