Dupont-Aignan confirme sa candidature à la présidentielle

le
1

PARIS (Reuters) - Le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan a confirmé vendredi soir sa candidature à l'élection présidentielle pour "rendre à la France sa liberté".

Le président de "Debout la République" entend incarner un "patriotisme tranquille" par contraste avec celui de la présidente du Front national, Marine Le Pen.

Il a prôné sur France 2 une sortie de l'euro, dont il est l'un des farouches opposants, et la mise en place d'un "protectionnisme intelligent".

Pour Nicolas Dupont-Aignan, la présidentielle sera peut-être la dernière élection libre, "parce qu'après ce sera Bruxelles qui décidera des impôts".

Il a vu dans l'accord obtenu à Bruxelles par 26 pays européens en matière d'intégration économique et budgétaire, une "gigantesque escroquerie".

"Derrière des apparences de rigueur, on ne sauve pas l'Europe mais un système qui ne marche pas, qui ruine l'Europe, nourrit le chômage, suscite les délocalisations", a-t-il dit.

Le député de l'Essonne avait rompu avec l'UMP en 2007.

Gérard Bon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • hcadot le samedi 10 déc 2011 à 11:21

    De toute évidence,c'est lui qui est dans le vrai malgré un monde médiatique hostile dans sa grande majorité parcequ'il ne rentre pas dans le moule.