DuPont-$4 mds de rachats d'actions après la scission

le
0

(Actualisé avec des précisions, cours de Bourse) par Swetha Gopinath 27 janvier (Reuters) - DuPont DD.N , soumis à la pression de l'actionnaire Nelson Peltz, compte racheter jusqu'à quatre milliards de dollars de ses propres actions par le biais d'un dividende qui résulterait de la scission annoncée de sa division chimie de performance Chemours. Le groupe américain a déjà racheté l'an dernier pour deux milliards de dollars de titres dans le cadre d'un programme de cinq milliards de dollars et il doit décider si les quatre milliards, qui doivent s'étaler sur 12 à 18 mois à la suite de la scission, s'ajouteront au programme existant ou pas, a dit à Reuters une source proche de la direction. Le chimiste anticipe par ailleurs un bénéfice d'exploitation de 4 à 4,25 dollars par action cette année, en intégrant toujours la chimie de performance, alors que le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donne 4,46 dollars. DuPont, qui réalise 60% de son chiffre d'affaires en dehors des Etats-Unis, précise que la hausse du dollar a retranché 60 cents à sa prévision annuelle. L'action perdait 2,7% à 72,13 dollars à Wall Street dans les premiers échanges. Le chimiste a parallèlement relevé de 300 millions de dollars son objectif de réduction des coûts d'ici 2017, porté à au moins 1,3 milliard. Il a ajouté qu'il pourrait atteindre un objectif de réduction des coûts d'un milliard de dollars d'ici la fin de l'année et non plus en 2019. nelson Peltz, qui n'a de cesse de voir DuPont se scinder, estime que quatre milliards de dollars d'économies sont réalisables. L'actionnaire activiste s'est nommé lui-même ainsi que trois autres membres de son fonds Trian Fund Management, qui détient 2,7% environ de DuPont, au conseil d'administration ce mois-ci. Trian veut en outre que DuPont sépare les activités agriculture, nutrition et bio-sciences de sa filiale Kevlar, spécialisée dans les armures corporelles, dont la croissance est lente, des matériaux de construction Tyvek et d'autres filiales chimiques. DuPont a toutefois mis en avant à plusieurs reprises les "avantages compétitifs" qu'il y avait à conserver ses filiales toutes ensemble. Le bénéfice net part du groupe de DuPont a atteint 683 millions de dollars (606 millions d'euros), soit 74 cents par action, au quatrième trimestre contre 185 millions (20 cents/action) un an auparavant. Le résultat d'exploitation représente lui 71 cents par action. Le chiffre d'affaires a reculé de 5% à 7,38 milliards de dollars, en deçà du consensus le donnant à 7,80 milliards de dollars. (Marc Angrand et Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant