Dundee, un derby aux larmes de crocodile

le
0
Dundee, un derby aux larmes de crocodile
Dundee, un derby aux larmes de crocodile

De tout temps, les médias ont utilisé derbys et Clásicos pour enrober de suspense une quelconque rencontre de football. Sur le papier, le derby de Dundee, qui oppose le Dundee FC à Dundee United, fait office de véritable affrontement entre rivaux. Une proximité par le nom et l'emplacement telle que certains s'imaginent parfois qu'il s'agit d'un seul et même club. Et il y a un peu de vrai là-dedans.

De tous les pays qui composent la Terre, l'Écosse est sans doute le plus centripète. Malgré ses 78 000 km² de superficie, les descendants de William Wallace ont élu domicile majoritairement dans la Central Belt, cette bande de terre qui s'étend de Ayr à Dunbar en passant par Édimbourg et Glasgow. Soit les 3/4 d'un pays de cinq millions d'habitants vivant sur un 8e de son territoire. Dans ce contexte, le football local n'a plus qu'à se pencher pour ramasser du derby à chaque coin de rue. Le Old Firm, qui oppose le Celtic Glasgow aux Rangers, reste le plus célèbre d'entre tous. Mais Édimbourg, ainsi que les régions du Tayside et du Fife possèdent également leurs affrontements entre rivaux du coin. Le derby du Lanarkshire, lui, se permet le luxe de réunir quatre clubs sous une seule et même appellation : Motherwell, Airdrieonians, Hamilton Academical and Albion Rovers. Au point, parfois, que les équipes n'ont de rivales que le statut officiel. À ce petit jeu, le derby de Dundee remporte la palme.
New Firm plus que Dundee derby
À dire vrai, pendant longtemps, le derby de Dundee n'a pas eu droit de cité sur les bords de la Tay. Dans les années 60, et après avoir obtenu sa seconde montée en First Division seulement, le Dundee United doit jouer les faire-valoir d'un Dundee FC qui assied sa suprématie locale, nationale, voire internationale. Entre 1961 et 1963, les Dark Blues remportent leur premier championnat, arrivent en demi-finale de Ligue des champions, puis perdent la finale de Scottish Cup face aux Rangers, avant d'arriver une nouvelle fois en demi-finale de Coupe des villes de foires en 1968. Les Terrors devront attendre 1971 et l'arrivée du coach providentiel Jim McLean pour oser défier le voisin Dundee FC. Avant de mettre des droites à John Barnes en direct sur la BBC parce qu'il " pose des questions stupides ", McLean a été ce jeune entraîneur transfuge du... Dundee FC qui révolutionna le Dundee United en s'appuyant sur la formation des jeunes. Résultat : les Terrors remportent deux League Cup d'affilée en 1980 et 1981, puis leur seul et unique championnat en 1983. Malgré la finale de League Cup de 1980 entre les deux formations dundonians, la presse et le public préfèrent inventer un derby de toute pièce qui fleure bon les années 80 : le New Firm. Dundee United vs Aberdeen FC. Jim McLean vs Alex Ferguson. Champion d'Écosse vs champion d'Europe....


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant