Dugarry et le « Raiola du pauvre »

le
0
Dugarry et le « Raiola du pauvre »
Dugarry et le « Raiola du pauvre »

Épinglé sur les réseaux sociaux par l'agent de Marco Verratti, Donato di Campli, Christophe Dugarry s'est lancé dans une guerre des mots.

Il avait lancé la première salve avant de recevoir un retour de bâton de la part de Donato di Campli mais Christophe Dugarry n'est pas du genre à se laisser faire même en dehors du rectangle vert. Après avoir déclaré que Verratti était « tout sauf un grand joueur » qui pensait plus à l'argent, le champion du monde 98 s'était fait reprendre de volée par l'agent du joueur, Donato di Campli, sur les réseaux sociaux. « Cher Dugarry, en Italie on se souvient de toi pour des défilés de modes et des soirées à base de Pepsi et pas pour avoir joué au foot... Gonflé... »

Cette attaque n'allait pas rester sans réponse de la part de « Duga » qui s'est empressé de rallumer la mèche dans cette partie de ping-pong dans son émission sur RMC. « Il est en négociation avec le Paris SG, avec son joueur, il a un transfert de 100 M¤ à gérer, et la seule chose qu'il trouve à faire, c'est me répondre sur Twitter. Le Raiola du pauvre, qu'il s'occupe de ses affaires, de son joueur. Et qu'il change d'attitude aussi, on en a marre de l'entendre tous les trois mois dire que Verratti est le meilleur, qu'il vaut tant, etc. Ce qu'on veut, c'est voir des choses sur le terrain. Les agents qui parlent, c'est insupportable. Il devrait aussi un peu remonter les bretelles à son joueur plutôt qu'à moi. »

Particulièrement remonté contre di Campli, Christophe Dugarry a surtout voulu mettre les points sur les « i » concernant ses soit-disantes sorties nocturnes durant son bref passage au Milan AC en 1995-1996. « Je suis sorti une fois en boîte de nuit quand j'étais à Milan, et c'est parce que Maldini m'avait invité à sa boîte de nuit, le Hollywood, a-t-il tout d'abord corrigé, précisant je ne suis jamais sorti à part cette fois-là, c'est ridicule. Les défilés de mode, encore moins. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant