Duflot interpelle Hollande sur les Roms et attaque Valls

le
19
CÉCILE DUFLOT CRITIQUE LES PROPOS DE MANUEL VALLS SUR LES ROMS
CÉCILE DUFLOT CRITIQUE LES PROPOS DE MANUEL VALLS SUR LES ROMS

PARIS (Reuters) - La ministre du Logement Cécile Duflot a appelé jeudi François Hollande à "réparer les blessures" provoquées par les propos de son collègue de l'Intérieur Manuel Valls sur les Roms qui ont déclenché un tollé au sein d'une partie de la gauche.

Elle a estimé que Manuel Valls était allé "au-delà de ce qui met en danger le pacte républicain", une position susceptible de ressouder les écologistes dont le parti traverse des turbulences.

Le ministre de l'Intérieur a répondu qu'il ne doutait un seul instant d'avoir "la confiance" du président de la République et du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

"L'action que je mène, c'est celle d'un homme de gauche profondément républicain, qui respecte la loi, qui respecte les règles", a-t-il dit sur BFM-TV.

Selon Europe 1, le chef de l'Etat a soutenu en petit comité Manuel Valls et a repris les propos de son ministre, pour qui la majorité des Roms ont vocation à être raccompagnés dans leur pays d'origine, seule une minorité cherchant à s'intégrer.

Dans l'entourage du président, on soulignait jeudi qu'il avait "fait dire" à la porte-parole du gouvernement "que cette question devait être traitée avec fermeté et humanité. C'est la politique qui a été conduite depuis le mois d'août dernier, ça doit rester la politique".

Jean-Marc Ayrault s'est efforcé de déminer le sujet en rappelant qu'une circulaire avait fixé la ligne du gouvernement.

Najat Vallaud-Belkacem avait ajouté mercredi à l'issue du conseil des ministres que "le retour au pays fait partie de la palette des solutions" pour les Roms de Bulgarie et de Roumanie.

Mais Cécile Duflot, qui assistait aux journées parlementaires de son parti Europe Ecologie-Les Verts (EELV) à Angers, a estimé que le chef de l'Etat n'avait pas été élu pour poursuivre la politique de Nicolas Sarkozy.

"Au-delà de son programme, il a été élu pour réparer des blessures douloureuses, des blessures qui ont visé une grande catégorie de personnes, des blessures aux Roms, population parmi les plus stigmatisées et les plus chassées d'Europe", a dit la ministre écologiste du Logement devant les élus d'EELV.

"C'est un rôle essentiel qui a été confié au président de la République de réparer les blessures, d'apaiser, de lutter contre la tentation de l'extrémisme et, surtout, la tentation du renoncement", a-t-elle ajouté.

Visant Manuel Valls, elle a ajouté : "On ne peut pas dire d'une population qu'elle ne peut pas s'intégrer. Et deuxièmement que leurs pratiques et leur mode de vie sont un dérangement pour leurs voisins."

Le ministre de l'Intérieur a affirmé mardi que les Roms avaient vocation à retourner en Roumanie ou en Bulgarie, jugeant leur mode de vie en confrontation avec celui des Français.

Lors d'un point de presse, Cécile Duflot a souhaité que l'on ne laisse pas "le pays glisser" et a appelé à un "devoir de vigilance", affirmant qu'une partie de la société avait été déchirée lors du quinquennat de Nicolas Sarkozy.

Gérard Bon, avec Gilbert Reilhac à Metz, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9700920 le jeudi 26 sept 2013 à 22:55

    Dehors duflot et vite!

  • M2614138 le jeudi 26 sept 2013 à 22:17

    Avec DUFLOP demain il y aura une majorité de roms dans ce pays elle veut créer un appel d air ! C est pire qu à l époque de vichy. Ça va mal se terminer oū pour eux ou pour nous.

  • M8354217 le jeudi 26 sept 2013 à 22:08

    Duflot un etre nuisible pour la France.

  • M3435004 le jeudi 26 sept 2013 à 21:22

    Duflot marche sur une tête qu'elle n'a pas dans un monde à l'en vert. Renversant non ? Ce sont les ROMS qui menacent le Pacte Républicain, ne respectent AUCUNE des valeurs de la République et agressent les citoyens de la dite République. L'anti République et le terrorisme Khmer Vert, c'est Duflot la grognasse.

  • semis le jeudi 26 sept 2013 à 21:13

    Si elle est aussi sensible qu'elle le prétend, la"brave" duflot n'a qu'a héberger les roms chez elle. En outre elle met à mal l'autorité naturelle du "chef de guerre" Mimolette puisqu'il ne dit rien quand un de ses ministres le somme de traiter. Ceci étant, il existe une sacré ambiance dans ce gouvernement foutoir et j'ai peur qu'ils ne finissent par en venir aux mains. Pauvre image qu'ils donnent de la France à un moment où il vaut mieux avoir un vrai chef qu'une "k..ille molle" aux commandes..

  • dhote le jeudi 26 sept 2013 à 21:11

    Delphine Batho en a dit 100 fois moins et a été virée en une heure, deux poids deux mesures avec Hollande, s'il ne réagit pas sans délais il perd l'infime partie d'autorité qui lui reste.

  • jmbardet le jeudi 26 sept 2013 à 21:04

    Visant Manuel Valls, elle a ajouté : "..... Et deuxièmement que leurs pratiques et leur mode de vie sont un dérangement pour leurs voisins."Oui, madame cela cause bien un dérangement pour les voisins.Mais si vous les voulez devant votre immeuble... faites-en la demande.C'est toujours bien chez les autres....M.BARDET

  • M3182284 le jeudi 26 sept 2013 à 21:02

    je suis prêt à payer pour que les Roms aillent habiter chez la ministre vert nausée. Vivement qu'elle soit victime de ces cafards elle même et ses proches

  • M2614138 le jeudi 26 sept 2013 à 21:00

    DUFLOP ta dyarree verbale me donne la dyarrée tout court .

  • gorssou le jeudi 26 sept 2013 à 20:48

    C est le bazar chez les verts, faut faire diversion...bien joue mme duflot