Duflot goûte sa victoire sur Cohn-Bendit

le
0
La secrétaire nationale des écolos pense déjà aux municipales de 2014.

Présidente de la région Poitou-Charentes, Ségolène Royal avait bien proposé de venir accueillir Cécile Duflot pour l'ouverture du congrès d'Europe Écologie-Les Verts (EELV), qui s'est ouvert vendredi à La Rochelle (Charente-Maritime). Mais les écolos ont préféré décliner l'invitation. «Je ne veux être ni un outil ni un otage de la primaire socialiste», a fait valoir la secrétaire nationale d'EELV qui, ce samedi soir, sera officiellement réélue à la tête du parti écologiste pour trois ans encore. Dimanche dernier, les votes décentralisés dans les régions avaient en effet donné la majorité (50,61%) à sa motion, largement devant celle conduite par Daniel Cohn-Bendit (26,55%). Les adhérents avaient largement plébiscité le choix de l' «autonomie politique», la ligne stratégique portée par leur patronne, à celle, plus ambiguë, de «Dany» notamment vis-à-vis du PS. «Dany», qui sera le grand absent de ce congrès. Après avoir annoncé qu'il ne se

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant