Duflot en a assez de se faire insulter sur Twitter

le
18
Duflot en a assez de se faire insulter sur Twitter
Duflot en a assez de se faire insulter sur Twitter

Accro à Twitter, la ministre du Logement Cécile Duflot se fait plus discrète ces dernières semaines sur le réseau social. Elle a fait savoir ce dimanche sur son compte qu'elle en avait assez des insultes et des critiques dont elle faisait souvent l'objet. «Pour comprendre pourquoi je twitte moins / réponds moins, parce que ça ferait lire ce genre de trucs 10 fois/jour...», écrit-elle, accompagnant son message d'une capture d'écran de commentaires injurieux, comme «le plus grand hold-up du gouvernement». Ce

Cette confession dominicale lui a valu un message de la présidente du Parti chrétien-démocrate Christine Boutin : «Vous êtes trop sensible ma chère !!! A côté de ce que je reçois ! C'est rien !!!!». «Concluons, ma chère, que nous n'avons donc pas la même sensibilité... et je n'ai pas l'intention de perdre la mienne», lui a répondu Cécile Duflot. «Nous avons donc des points communs : les tâcleurs et notre volonté de ne pas changer de sensibilité !», a conclu l'ex-ministre du Logement de Nicolas Sarkozy.

Pour comprendre pourquoi je twitte moins / réponds moins, parce que ça ferait lire ce genre de trucs 10 fois/jour.. pic.twitter.com/FtQpboo77O? Cécile Duflot (@CecileDuflot) October 27, 2013

@CecileDuflot vous êtes trop sensible ma chère !!! A côté de ce que je reçois ! C'est rien !!!!'? Christine Boutin (@christineboutin) October 27, 2013

@christineboutin concluons, ma chère, que nous n'avons donc pas la même sensibilité... et je n'ai pas l'intention de perdre la mienne.? Cécile Duflot (@CecileDuflot) October 27, 2013

@CecileDuflot nous avons donc des points communs : les tâcleurs et notre volonté de ne pas changer de sensibilité !? Christine Boutin (@christineboutin) October 27, 2013

La fin des anecdotes personnelles

La ministre écologiste de 38 ans, qui s'est félicitée hier de l'adoption de sa ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gnapi le vendredi 8 nov 2013 à 17:32

    Elle devrait monter un collectif avec sa collègue Taubira.Il est vrai que les insultes manquent cruellement d'imagination au regard de sa performance. Elle sait très bien confirmer par elle même toute sa conviction et ses compétences.

  • T20 le jeudi 31 oct 2013 à 14:05

    Alors, QU'ELLE RESTE CHEZ ELLE, ET QU'ELLE LA FERME !

  • fbordach le jeudi 31 oct 2013 à 08:01

    Elle n'a qu'à fermer son compte puis sa g... Et finalement démissionner!

  • sharks14 le mercredi 30 oct 2013 à 20:54

    Voilà Cécile tu as trouvé toute seule comment dire moins d'âneries ...

  • ETIHAD le mercredi 30 oct 2013 à 10:59

    Elle et sa loi pour ses pèlerins, qu'elle se casse, ils sont surpayés ces ministres à + de 10 000 e par mois, je passe sur les avantages impressionnant, garde du corps sécurité nationale, chauffeurs, appartement de fonction, billet d'avion à 10%, les points sur sa retraite... et ça continue !!! Est-ce normal au regard du travail qu'elle fournie ??? NON !

  • pokesden le mardi 29 oct 2013 à 13:25

    si elle pouvait parler d'ecologie ,mais c'est trop lui demander

  • abalest1 le lundi 28 oct 2013 à 22:24

    Du flot l'erreur de casting avec tobora et monte labour ! Les autres sont transparents!

  • s.thual le lundi 28 oct 2013 à 16:00

    qu elle fasse ce que les Français attendent d elle , enfin le gouvernement aussi !que de critiques et le mot est faible sur le gvt precedent !!alors faites bien sinon degager vous avez déjà atteint le pire en popularite , vous et tout le gouvernement !seul reccord triste que l on peut vous attribuer,

  • Gary.83 le lundi 28 oct 2013 à 11:35

    un ministre ça ferme sa g... ou ça démissionne !! apres tout, avec le salaire qu'ils ont et, ce qu'ils font, il faut bien quelques désagréments !!!

  • lm123457 le dimanche 27 oct 2013 à 23:07

    C'est pas elle qui croyait entendre l'accent francomtois de Lenoarda ?La seule possibilité : voter pour qu'elle ne soit plus jamais au pouvoir.