Duflot charge Hollande, le «président de personne»

le
49
Duflot charge Hollande, le «président de personne»
Duflot charge Hollande, le «président de personne»

Cécile Duflot n'y va pas de main morte. Elle flingue, sans retenue, l'action du gouvernement de Manuel Valls et attaque violemment François Hollande, le «président de personne». Dans un livre, «De l'intérieur. Voyage au pays de la désillusion», à paraître le 25 août, chez Fayard, l'ex-ministre écologiste du Logement dans le gouvernement Ayrault pique, à volonté, le président de la République .

«Le temps d'une campagne, il a su incarner avec talent un espoir (...) Or, depuis son élection, il n'a pas su répondre à cette aspiration et n'a pas trouvé non plus une autre incarnation», juge l'ex-patronne d'EELV, de 2006 à 2012, dans cet ouvrage en forme de réquisitoire écrit avec la journaliste Cécile Amar, dont lenouvelobs.com publie des extraits mercredi.

«J'ai voté Hollande, cru en lui et été déçue»

«Faute d'avoir voulu être un président de gauche, il n'a jamais trouvé ni sa base sociale ni ses soutiens. A force d'avoir voulu être le président de tous, il n'a su être le président de personne. Cela n'est pas une question de tempérament, c'est la conséquence d'une succession de choix souvent inattendus et, parfois, incohérents entre eux», écrit la députée écologiste de Paris, qui a refusé de rester au gouvernement sous la conduite de Valls en mars dernier, marquant ainsi la distance entre les écologistes et le gouvernement dominé par les socialistes.

«François Hollande contre la dette, c'est pire que Sisyphe et son rocher. Un discours d'affichage non suivi d'effets... On devait tenir les 3% de déficit, on ne l'a pas fait. François Hollande passe son temps à fixer des objectifs qu'il ne peut pas tenir. L'effet est dévastateur (...) J'ai fait le même chemin que des millions de Français. J'ai voté Hollande, cru en lui et été déçue... J'ai essayé de l'aider à tenir ses promesses, de l'inciter à changer la vie des gens, de le pousser à mener une vraie politique de gauche. Et j'ai ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gyere le jeudi 21 aout 2014 à 15:20

    Elle a serré les dents pendant 2 ans le temps nécessaire pour obtenir une retraite de ministre le moment venu, maintenant elle dit la vérité....Elle était " le vert dans le fruit pourri..."

  • fbordach le jeudi 21 aout 2014 à 13:51

    Bof, quand on a été ministre du néant et du bricolage on ne devrait pas la ramener... J'espère au moins que son livre est bio-dégradable et que l'encre est recyclable!

  • gglafont le jeudi 21 aout 2014 à 13:40

    Incroyable de vouloir de convaincre que Hollande aurait tenté d'être le président de tous les Francais. Elle croit que les Francais sont tous socialo-communistes ? On a jamais vu un gvt aussi sectaire.

  • ppetitj le jeudi 21 aout 2014 à 13:34

    En fait son livre parle d'elle : incompétence, incapacité à tenir ses objectifs, présidente de personne (EELV)...C'est une autocritique dissimulée par orgueil d'une personne qui devrait faire de la pub pour slim fast...Pour avant mais pas après la cure...

  • slivo le jeudi 21 aout 2014 à 13:15

    Je regrette que son livre ne soit pas vendu sous forme de rouleau de 10 cm de large; cela aurait été très pratique et écologique.

  • posthit le jeudi 21 aout 2014 à 12:25

    la soupe a été bonne pendant 2 ans ... vous n'etes pas crédible .

  • fgino le jeudi 21 aout 2014 à 12:14

    c'est pas moi qui vais acheter ton bouquin! écolo à la noix !!!ministre d'opérette ! mme cantat !!

  • M7403983 le jeudi 21 aout 2014 à 12:09

    Le grand responsable de tout cela est ce Flan(ou quiche pour certains) de Hollande, qui ne cesse de louvoyer, il tire des bords en tant que capitaine de pédalo, mais confond tribord et bâbord ....

  • leisenb1 le jeudi 21 aout 2014 à 11:54

    DUFLOP ==> responsable de la mise au chômage de milliers de personnes !

  • lorant21 le jeudi 21 aout 2014 à 11:46

    Le président de personne avec la ministre de rien du tout.