Duel entre Vente-privee et Showroomprive

le
0

Les leaders du déstockage en ligne affûtent leurs armes sur un marché en pleine croissance.

Le roi français et européen du déstockage en ­ligne, Vente-privee.com, affiche pour 2013 1,6 milliard de chiffre d'affaires. C'est plus qu'une enseigne comme Kiabi (1,42 milliard d'euros en 2013) mais encore deux fois moins que Vivarte (André, La Halle, Caroll...). C'est cette réussite française qu'a voulu distinguer François Hollande en visitant l'entreprise la semaine dernière avant de s'envoler pour la Silicon Valley.

Le challenger de Vente-privee deuxième e-déstockeur européen est aussi français: sept ans après son lancement par Thierry Petit et David Dayan, Showroomprive.com réalise, comme son rival, encore 80% de ses ventes en France. Il a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires de 350 millions d'euros, en hausse de 40%. Il table sur 500 millions cette année. Rentable depuis sa création, il affiche un excédent brut d'exploitation de 5%. «En grandissant, no...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant