Duel à l'issue incertaine en Côte d'Ivoire

le
0
L'instauration d'un couvre-feu a jeté le trouble sur le second tour de la présidentielle.

De notre envoyé spécial à Abidjan

La fête a tourné court. Dimanche, le second tour de la présidentielle qui doit départager le président sortant, Laurent Gbagbo, et son rival, Alassane Ouattara, s'est déroulé dans un climat d'inquiétude et de méfiance. Les embrassades qui avaient conclu la première partie du scrutin semblent loin. Au cours des derniers jours de la campagne électorale, les petites phrases assassines se sont multipliées, exacerbant la tension.

L'issue du duel opposant Laurent Gbagbo à Alassane Ouattara s'annonce plus incertaine que prévu. «On se méfie, on se demande ce qui va se passer», déclarait dimanche Eugénie à la sortie d'un bureau de vote à Blockhaus, un quartier d'Abidjan. L'annonce, samedi matin, de l'instauration immédiate d'un couvre-feu dans tout le pays jusqu'à mercredi a semé le trouble. Les Ivoiriens se sont aussitôt rués dans les boutiques pour faire des provisions. Dans le centre-ville, la vie s'est brusquement ralentie.

La

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant