Dudley (Fed) souligne la bonne santé de l'emploi aux Etats-Unis

le
0
    NEW YORK, 18 août (Reuters) - La vigueur des créations 
d'emploi aux Etats-Unis ces derniers mois et le retour, attendu 
de longue date, des postes situés au milieu de l'échelle des 
salaires constituent deux bons signes pour le marché du travail, 
a déclaré jeudi William Dudley, l'un des responsables les plus 
influents de la Réserve fédérale, renforçant son diagnostic 
positif sur la santé de l'économie. 
    Le président de l'antenne régionale de New York de la banque 
centrale a dit que les chiffres de l'emploi des deux derniers 
mois avaient "contribué à apaiser les craintes apparues plus tôt 
dans l'année d'un début de pause dans la croissance de 
l'emploi".  
    "En fait, ces chiffres me confortent dans l'opinion que la 
situation sur le marché du travail continue de s'améliorer", 
a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse. 
    Evoquant les récentes études menées par la Fed de New York 
sur la raréfaction des emplois comme ceux d'enseignants ou de 
mécaniciens ces dernières années, accusée d'avoir creusé les 
inégalités salariales, William Dudley a estimé que "le flux 
avait commencé à s'inverser". 
    "Pour la première fois depuis un bon moment, la hausse des 
salaires du milieu de l'échelle dépasse celle des salaires plus 
élevés et plus faibles au niveau national", a-t-il dit. "Je 
crois qu'il s'agit d'une évolution importante de l'économie 
parce que, si elle se poursuit, elle créera de nouvelles 
opportunités pour des salariés et leurs familles qui sont pour 
l'instant en difficulté." 
    Mardi, William Dudley avait évoqué la possibilité d'une 
hausse des taux d'intérêt dès le mois de septembre.   
Jeudi, il n'a pas évoqué les taux dans son allocution. 
         
 
 (Jonathan Spicer et Stephanie Kelly; Marc Angrand pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant