Dudley (Fed) prône une normalisation monétaire en douceur

le
0
 (Complété avec d'autres citations) 
    ALBANY, New York, 12 octobre (Reuters) - La Réserve fédérale 
peut agir très progressivement pour normaliser sa politique 
monétaire car l'inflation reste faible aux Etats-Unis et le 
cycle d'expansion économique pourrait encore durer cinq ans ou 
plus, a estimé mercredi le président de la Fed de New York, 
William Dudley. 
    "On est à un stade où l'expansion économique a encore 
beaucoup de temps devant elle", a déclaré Dudley, un proche de 
la présidente de la Fed Janet Yellen, faisant ainsi écho aux 
propos de cette dernière après le statu quo observé par la 
banque centrale à sa réunion monétaire de septembre. 
    "L'inflation est un peu en-deçà de notre objectif, plutôt 
qu'au-dessus, alors je pense qu'on peut procéder très doucement 
pour retirer graduellement le caractère accommodant (de la 
politique monétaire)", a dit Dudley lors d'une conférence. 
    La Fed a relevé ses taux en décembre 2015, pour la première 
fois depuis près de 10 ans, puis les a laissés en l'état à 
chacune de ses réunions cette année. Les spéculations vont 
toutefois bon train sur un nouveau tour de vis en décembre 
prochain. 
    "Je pense que cette phase d'expansion économique que nous 
connaissons peut durer encore un bon moment", a poursuivi le 
président de la Fed de New York, l'une des personnalités les 
plus influentes de la banque centrale et qui dispose d'un droit 
de vote permanent au comité de politique monétaire. 
    La persistance de ressources inutilisées sur le marché du 
travail est l'une des raisons expliquant la patience dont a fait 
preuve la Fed depuis le début de l'année, a-t-il ajouté. 
    La banque centrale vise selon lui un scénario où l'économie 
connaîtrait une croissance modérée "sur les cinq à 10 prochaines 
années" avec un taux de chômage qui resterait autour de 5%. 
 
 (Jonathan Spicer, Véronique Tison pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant