Dudley (Fed) demande de la prudence à la Fed

le
0
    BALI, Indonésie, 1er août (Reuters) - La Reserve fédérale 
devrait faire preuve de prudence dans son approche du relèvement 
des taux d'intérêt en raison du risque que cela pourrait 
comporter pour l'économie américaine, a déclaré lundi William 
Dudley, président de la Fed de New York. 
    S'il juge encore prématuré d'écarter tout resserrement 
monétaire en 2016, William Dudley estime que la probabilité que 
l'économie ressente des chocs négatifs est plus probable en 
raison des inconnues qui entourent les retombées des résultats 
du référendum britannique, de la vigueur du dollar et du fait 
qu'il est plus sage de repousser toute hausse dans le contexte 
actuel. 
    William Dudley a également évoqué à demi-mot les doutes 
entourant l'élection présidentielle de novembre, laissant 
entendre qu'il serait peut-être plus judicieux d'observer le 
statu quo jusqu'en décembre. 
    Il a également indiqué qu'il n'était pas exclu que 
l'économie américaine progresse plus qu'attendu d'ici la fin de 
l'année, que les conditions financières s'améliorent ou que les 
risques liés à la situation internationale s'apaisent. 
    "C'est pour cela que je pense qu'il serait prématuré 
d'exclure tout resserrement monétaire cette année." 
 
 (Gayatri Suroyo et Jonathan Spicer,; Nicolas Delame pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux