Dublin veut taxer les bonus à 90%

le
0
Le ministre des Finances irlandais, Brian Lenihan, veut récupérer les bonus attribués par les banques. Une mesure déclenchée par l'attribution de rémunérations astronomiques par Allied Irish Bank (AIB).

Trop c'est trop. Dublin compte réprimander les banques, déjà dans le collimateur des régulateurs. L'État s'apprête à taxer à hauteur de 90% les bonus attribués par les établissements bancaires, sur fond de scandale déclenché par Allied Irish Bank (AIB).

La Banque irlandaise a prévu d'accorder 40 millions d'euros de bonus à son personnel en 2009 alors même que l'État a déjà déboursé plus de 50 milliards d'euros pour venir à la rescousse de ses banques. Le sauvetage du système financier a d'ailleurs plombé les déficits publics de l' État et précipité le nécessaire soutien de l'Europe et du FMI. Et sur les 85 milliards d'aide accordée à l'Irlande, un montant de 35 milliards porte sur la restructuration des banques irlandaises.

Pas d'effet rétroactif

L'amendement que le ministre des Finances irlandais, Brian Lenihan, souhaite ajouter à la loi de finances qui sera examinée en début d'année prochaine ne concernera cependant pas les bonus qu'AIB s'apprê

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant