Dublin veut des garanties en "béton" d'IAG sur Aer Lingus

le
0

DUBLIN, 1er février (Reuters) - International Consolidated Airlines Group (IAG) ICAG.L , maison mère d'entre autres British Airways et Iberia, doit fournir une sorte de "garantie permanente en béton" sur des vols vers l'Irlande si la société veut que le gouvernement irlandais étudie son offre sur Aer Lingus AERL.I , a annoncé dimanche le Premier ministre Enda Kenny. Mardi, le conseil d'administration d'Aer Lingus a recommandé l'offre d'achat améliorée de 1,36 milliard d'euros présentée par IAG. ID:nL6N0V60YV La compagnie aérienne avait alors précisé que la recommandation du conseil était sujette à la satisfaction de certaines conditions concernant les intérêts de ses deux principaux actionnaires, Ryanair RYA.I et l'Etat irlandais. Sous le pression des syndicats d'Aer Lingus et de l'opposition au Parlement, de plus en plus de membres du gouvernement sont opposés à la cession des 25% de l'Etat dans Aer Lingus. "Si IAG vient à la table de négociations au cours des prochains jours, alors j'ai besoin de voir, dans le mesure où c'est possible, une garantie permanente en béton par rapport à la connexion de Cork, de Shannon, de Dublin et, dans une moindre mesure, de Knock", a dit Enda Kenny à la chaîne de télévision RTE. La nouvelle proposition d'IAG, sa troisième en six semaines, représente 2,55 euros par action contre 2,40 euros auparavant. L'acquisition d'Aer Lingus permettrait à British Airways d'ajouter de nouveaux créneaux de décollage et d'atterrissage à l'aéroport de Londres-Heathrow. ID:nL6N0V50P0 (Padraic Halpin, Benoit Van Overstraeten pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant