Dublin soutient l'offre d'IAG sur Aer Lingus

le , mis à jour à 21:48
0

par Padraic Halpin

DUBLIN (Reuters) - L'Etat irlandais a convenu de vendre à IAG, propriétaire d'Iberia et de British Airways, sa participation de 25% dans Aer Lingus, a annoncé le ministre des Transports irlandais mardi.

"IAG a soumis de nouvelles informations et certains engagements relatifs à sa proposition. Le gouvernement a décidé qu'il soutiendrait la proposition d'IAG", a dit Paschal Donohoe dans un communiqué publié à l'issue du conseil des ministres.

Immédiatement après, IAG a annoncé avoir conclu un accord avec Aer Lingus sur son offre recommandée de 1,36 milliard d'euros faite en janvier dernier.

IAG a ajouté que son offre de 2,55 euros par action était subordonnée à l'obtention d'offres de vente représentant au minimum 90% du capital.

Il s'est engagé à conserver pendant au moins sept ans les lignes d'Aer Lingus de l'aéroport londonien d'Heathrow vers les aéroports irlandais.

"Acquérir Aer Lingus ajouterait à IAG une quatrième compagnie compétitive et maîtrisant ses coûts, nous permettant de développer notre réseau en y incluant Dublin et de générer de la valeur financière supplémentaire pour nos actionnaires", a déclaré le directeur général d'IAG Willie Walsh dans un communiqué.

L'offre d'International Consolidated Airlines Group (IAG) doit encore recevoir l'aval de l'autre grand actionnaire d'Aer Lingus, à savoir sa concurrente Ryanair qui détient 30% de son capital.

Ryanair s'est refusée à tout commentaire mardi.

Le gouvernement, que les partis d'opposition et les syndicats pressaient de rejeter l'offre d'IAG, laquelle suscitait aussi l'opposition de certains parlementaires de même sensibilité que lui, a dit que l'attitude de Ryanair avait grandement motivé sa décision.

IMPACT, le principal syndicat d'Aer Lingus, a réaffirmé après l'annonce de Dublin que l'opération était mauvaise pour le personnel. SIPTU, un autre grand syndicat, veut l'engagement qu'il n'y aura pas de licenciements secs ni d'externalisation de postes.

La coalition au pouvoir doit soumettre sa décision de vendre au Parlement. Elle y dispose d'une majorité suffisante pour obtenir un "oui".

L'action Aer Lingus a clôturé en hausse de 1% à 2,39 euros mardi.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant