Dubaï : risque d'une nouvelle bulle immobilière

le
0
Dopés par la croissance, les prix sont en forte augmentation depuis un an. Le FMI plaide pour plus de régulation,

Dubaï renouerait-il avec ses anciens démons? Depuis quelques mois, le spectre d'une bulle immobilière ressurgit dans la ville du désert, symbole de la démesure et des projets pharaoniques qui l'ont menée en 2009 au bord de la banqueroute. Les prix de l'immobilier résidentiel sont en forte augmentation depuis un an. «À l'achat, ils ont progressé de 20 % en moyenne et de 25 % à la location», illustre Craig Plumb, directeur de recherche Moyen-Orient de l'agence immobilière Jones Lang LaSalle. Autre signal: le salon Cityscape a exposé cette semaine plusieurs projets de développement dignes de la grande époque.

Locataire depuis deux ans dans le quartier chic de Emirates Hill, Gwendoline Fontaine a vu les prix flamber de 35 %. À tel point que l'expatriée française, cadre dans une entreprise de luxe, s'est résignée à déménager. «J'avais une maison ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant