Dub Inc : "Loïc Perrin vient souvent nous voir"

le
0
Dub Inc : "Loïc Perrin vient souvent nous voir"
Dub Inc : "Loïc Perrin vient souvent nous voir"

Avec leurs faux airs d'Edgar Davids et de Stéphane Ruffier, le chanteur Aurélien Zoho et le batteur Grégory Mavridorakis étaient début août au festival Esperanzah! (Namur) avec Dub Inc. C'est en roulant leur pétard avec vue sur une fanfare que les deux Stéphanois ont évoqué leur relation avec le foot.

Venant de Saint-Étienne, vous êtes presque obligés d'avoir une attirance foot… Sainté ?
Aurélien Zoho : De toute façon, t'as pas le choix. T'es dans un bain de foot à Saint-Étienne…
Grégory "Zigo" Mavridorakis : Même si t'es pas footeux, à Saint-Étienne tu dois au moins aller une fois au stade.
AZ : En plus, on est tous les deux nés en 79, à une époque où Saint-Étienne… avait une autre aura quoi.

Vous y alliez avec qui ? Parents ? Amis ?
GM : Il y a forcément un moment où tu as la curiosité d'y aller, de toute façon. Saint-Étienne est une vraie ville populaire qui s'est construite avec les mines, les usines et le stade Geoffroy-Guichard ! Historiquement, ce stade est un pôle populaire de Saint-Étienne où les travailleurs se retrouvaient…
AZ : Le stade est même placé à côté des usines et des mines stéphanoises qui alimentaient la ville à l'époque.
GM : On est tous attachés à cette histoire.

Et c'est facile de déserter cette route du foot pour se lancer dans la musique ?
« On parle beaucoup de foot à Saint-Étienne, mais il y a un très bon terreau culturel aussi : la musique alternative, le reggae, la plastique, la vidéo. »Aurélien Zoho
AZ : C'est jamais facile, mais je pense que c'est le lot de la province. On est un groupe qui a décidé de se lancer de son côté, mais sortir d'une petite ville comme ça nous a appris à être indépendants, à découvrir ce milieu de la musique par nous-mêmes sans avoir besoin de personne. Et puis on parle beaucoup de foot à Saint-Étienne, mais il y a un très bon terreau culturel aussi : la musique alternative, le reggae, la plastique, la vidéo… L'air de rien, cette petite ville produit pas mal de choses !
GM : Et cette capacité de faire avec peu de moyens… Pour ramener les choses à Dub Inc, quand on joue à Saint-Étienne, on sent la fierté du public d'avoir des enfants du pays. C'est vraiment la même chose au stade, on a l'impression d'avoir des supporters qui…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant