Du zinc canadien pour les champs chinois

le
0
(Commodesk) La compagnie minière canadienne Teck Resources va commercialiser du zinc comme engrais, destiné à l'agriculture chinoise. Quarante essais de plantations sur des terrains enrichis en zinc ont convaincu les agronomes locaux. D'après l'association internationale du Zinc, 60% des champs cultivés en Chine sont déficitaires en zinc, alors que le métal favorise la pousse des plantes. L'accord passé avec le centre national pour la diffusion des techniques agricoles prévoit un budget de 250.000 dollars pour former les fermiers, en les incitant à utiliser le zinc. Teck Resources, qui possède la mine de Red Dog en Alaska, se situe parmi les premiers producteurs mondiaux (645.000 tonnes de concentrés, 278.000 tonnes raffinées en 2011). Son concurrent suédois Raw Material développe un projet comparable avec le premier mineur de zinc chinois, Antaike.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant