Du sexe au sport, la réalité virtuelle ou augmentée en vedette au salon CES

le
0
Du sexe au sport, la réalité virtuelle ou augmentée en vedette au salon CES
Du sexe au sport, la réalité virtuelle ou augmentée en vedette au salon CES

La réalité virtuelle ou augmentée est en vedette au salon d'électronique CES de Las Vegas avec des applications s'étendant du sexe au sport en passant par la sécurité routière ou la conquête de l'espace.Les casques de réalité virtuelle immergent totalement les utilisateurs dans un monde virtuel, tandis que les appareils de réalité augmentée apposent des informations digitales sur la scène que la personne regarde."Ce sont deux choses différentes et je ne les vois pas comme entrant en concurrence, elles sont en fait très complémentaires", explique Ari Grobman, de la société israélienne Lumus, spécialisée dans la technologie optique pour la réalité augmentée.Le salon high-tech CES de Las Vegas présente de très nombreux appareils et applications de ce type, à commencer par l'un des pionniers, Oculus. Rachetée par Facebook début 2014, l'entreprise américaine a commencé à prendre des pré-commandes pour son très attendu casque Rift, vendu au prix de 599 dollars, un peu au-dessus des attentes.Cet appareil de réalité virtuelle, qui se présente sous forme de grosses lunettes épaisses, sera disponible pour le public à partir du mois de mars et la queue sur le stand Oculus au salon CES était déjà longue.HTC a également profité du salon high-tech de Las Vegas pour annoncer des améliorations à son appareil de réalité virtuelle Vive VR qu'il s'apprête à sortir."Aujourd'hui on est au bord d'un grand saut dans une nouvelle ère", dit la directrice exécutive de HTC, Cher Wang.Les amateurs de jeux vidéos ont été la première cible des fabricants d'appareils de réalité virtuelle, mais ces technologies ouvrent de nouveaux horizons dans de multiples domaines.- 'Voir c'est y croire' -"La réalité virtuelle est un gros truc ici", constate au salon CES Brian Blau, analyste chez Gartner. "J'ai essayé de compter les stands où il y a au moins un casque de réalité virtuelle mais j'ai arrêté parce ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant