Du roquefort râpé vient concurrencer le parmesan sur nos tables

le
0

Composée à 58% de fromage de brebis et à 42% de poudre de roquefort, cette innovation de la marque Roquefort Société est commercialisée dans la moitié des hypermarchés depuis le mois d'avril.

Le parmesan peut trembler. Il a un nouveau concurrent au rayon des fromages: le roquefort râpé. Interdit toutefois d'appeler le nouveau fromage râpé «roquefort» car le produit n'est pas 100% Roquefort et ne répond pas au cahier des charges de l'AOP Roquefort. Composé à 58% de fromage de brebis et à 42% de poudre de roquefort, le nouveau venu lancé par Roquefort Société, une marque du groupe Lactalis, a donc été baptisé Société à Saupoudrer. Il est commercialisé dans la moitié des hypermarchés français depuis le mois d'avril. Si Société à Saupoudrer valide sa période d'essai, il sera commercialisé ensuite en Allemagne et en Espagne.

Ce nouveau format de roquefort est lancé alors que celui que Diderot surnommait «le roi des fromages» a perdu la cote. «Le roquefort se vend moins qu'il y a dix ans. Les fromages de plateau sont moins adaptés aux goûts et aux pratiques de consommation du moment», explique Christian Gentil, directeur général de Roquefort Société.

Conquérir les jeunes consommateurs

Société Crème, Sauce au Roquefort, Roq'Croque (tranches de fromage à fondre façon croque-monsieur), puis Société à Saupoudrer ... Roquefort Société innove constamment, avec un objectif primordial: enrayer la baisse générale des ventes du roquefort (tous fabricants confondus), qui ont diminué de 10% en dix ans, selon l'entreprise. Son dirigeant, toutefois, souligne que Roquefort Société a vu ses ventes grimper de 4% en volume en 2014.

«Le lancement de ce nouveau produit Société à Saupoudrer s'inscrit dans une stratégie d'extension de la marque sur de nouveaux segments du fromage. L'objectif est de toucher de nouveaux consommateurs et de leur faire découvrir le goût du roquefort autrement, dans de nouveaux usages, à de nouveaux moments de consommation», explique Christian Gentil. Le nouveau fromage râpé aura de quoi ravir les friands de gratins et de pâtes. À terme, la marque espère que les jeunes reprendront goût au roquefort dans sa version traditionnelle.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant