Du premier portable au premier travail, l'adolescence s'éternise

le
0
Cette période de passage entre deux âges se prolonge. Les adultes estiment qu'elle dure jusqu'à 21 ans passés et les adolescents situent sa fin à 20 ans.

Si la jeunesse n'est pas encore éternelle, elle a tendance à s'éterniser. À l'heure du téléphone portable dès 12 ans et du recul de l'âge moyen d'entrée sur le marché du travail à 22 ans, l'adolescence n'est plus une courte parenthèse. En six ans, de 2007 à 2012, elle se serait même rallongée d'un an. Aujourd'hui, sa date de péremption est fixée à un peu moins de 20 ans par les adolescents et à un peu plus de 21 ans par les adultes, selon un sondage Ipsos présenté le mercredi 10 avril pour le 9e Forum Adolescence de la Fondation Pfizer avec le ministère de l'Éducation nationale et l'Inserm. L'âge de la majorité est un marqueur reconnu de sa fin pour seulement 32 % des adolescents et 15 % des adultes.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant