Du nouveau pour les fruits et légumes

le
3
Des capuchons en silicone permettent de faciliter la conservation des fruits et légumes déjà entamés. L'idée a tellement plu que les deux créatrices ont obtenu un financement sept fois plus important qu'elles ne le demandaient.

Deux californiennes ont peut-être trouvé un moyen simple pour conserver les fruits et légumes déjà entamés. Elles viennent de mettre au point un capuchon en silicone (approuvé par la Food and Drugs Administration, l' Agence américaine des produits alimentaires et des médicaments qui autorise la commercialisation des produits) pour conserver la nourriture. Le capuchon couvre la partie de l'aliment qui expose son intérieur. Son nom? Le «câlineur» d'aliments ( food hugger ).

Les «câlineurs» sont légèrement extensibles et existent en quatre tailles différentes pour s'adapter à différents fruits et légumes. Une version spéciale existe pour les avocats, qui s'adapte aux fuits qui ont conservé leur noyau comme à ceux qui l'ont perdu.

Un avocat accompagné par son «câlineur» sur une planche à découper.  Crédits photo: Food Huggers.
Un avocat accompagné par son «câlineur» sur une planche à découper. Crédits photo: Food Huggers.

Les deux entrepreneuses à l'origine de ce projet, Michelle Ivankovic et Adrienne McNicholas, ont demandé aux internautes de participer au financement de leur entreprise basée à San Francisco sur le site de financement participatif américain Kickstarter. Leur idée a tellement plu que la somme espérée par les deux créatrices a été pulvérisée. Alors qu'elles espéraient environ 20.000 euros, elle ont obtenu presque 140.000 euros!

La première livraison de «câlineurs» est prévue pour octobre 2013 mais il est d'ores et déjà possible de passer commande. Un lot de quatre câlineurs coûte 14, euros et un lot de deux spécialement conçus pour les avocats 10,5 euros.

Un demi-citron recouvert par son câlineur.  Crédits photo: Food Huggers.
Un demi-citron recouvert par son câlineur. Crédits photo: Food Huggers.

Michelle Ivankovic et Adrienne McNicholas sont deux styliciennes industrielles (industrial designers) qui aiment «les ingrédients frais», indique leur page sur Kickstarter.Avec ce projet, elles souhaitent réduire le gaspillage en proposant «une meilleure solution» de conservation des fruits et légumes que les films plastiques et autres sacs de conservation.

Pour plus de détails et de visuels, vous pouvez regarder la vidéo ci-dessous (en anglais), dans laquelle les deux entrepreneuses présentent leur projet aux investisseurs de Kickstarter.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • titi18 le lundi 22 juil 2013 à 09:01

    L'idée me paraît excellente et fallait y penser. Le potentiel de vente est énorme qui va faire profiter cette entreprise basée aux US. Juste une question que me pose, s'il y a un impacte pour la sante car de l'alimentaire au contact du silicone, çà ne me paraît pas très sain, au premier abord.

  • mlaure13 le dimanche 21 juil 2013 à 11:01

    Tout le monde se co-gne de TOUT...l'humanité va à la dérive...et se perdre inexorablement dans les profondeur insondable de l'univers !...

  • bearnhar le samedi 20 juil 2013 à 12:18

    Approuvé par la FDA...et alors, c'est une réference ? Certainement pas, la FDA a autorisé la mise sur la marché de l'aspartame qui a pourtant des centaines d'effets secondaires.Sur 100 000 produits chimiques utilisés depuis la seconde guerre mondiale, seuls 900 ont été testés, la FDA elle en pense quoi ? Elle s'en co-gne !