Du mieux pour le logement neuf

le
5
auremar/shutterstock.com
auremar/shutterstock.com

(Relaxnews) - D'après la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), qui a livré jeudi son Observatoire, le logement neuf connaît une amélioration timide et fragile au premier semestre.

Après des mois de sinistrose, une brise positive souffle sur la construction de logements. Au premier semestre par rapport à la même période un an plus tôt, le niveau des ventes au détail augmente de +4,1%, selon l'Observatoire de la FPI, qui tient tout de même à préciser qu'il reste encore très faible par rapport aux années antérieures.

Le Duflot bien digéré

Autre bonne nouvelle : les investisseurs reviennent au deuxième trimestre ce qui explique cette progression des ventes de logement neuf. Pour la FPI, ce retour est dû à une meilleure compréhension de la loi Duflot et à la baisse historique des taux des prêts immobiliers. Ces derniers ont d'ailleurs aussi été incités à l'achat pour se loger car l'accession est orientée à la hausse avec +8%.

Une offre maîtrisée

Reste que dans un contexte économique toujours morose, la demande demeure faible et les promoteurs limitent l'offre commerciale. Du coup, les mises en vente continuent de reculer de -22,4% au premier semestre 2013 par rapport au premier semestre 2012. Et les prix du logement neuf s'effrite de 2,3% par rapport au trimestre précédent. Mais pour cet observatoire, les prix restent relativement stables depuis un an et demi.

slh/ls

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • python75 le vendredi 30 aout 2013 à 11:32

    oh lala... Je regrette d'avoir céder et d'avoir acquis cette année un logement DUFLOT en région parisienne....

  • callamos le vendredi 30 aout 2013 à 10:57

    C'est quoi cette photo de M.... C'est d'un pathétique.

  • TL70190 le vendredi 30 aout 2013 à 10:06

    oui on nous prend vraiment pour des c..s !

  • xela78 le vendredi 30 aout 2013 à 08:27

    Complètement d'accord avec md24750 il faudrait savoir ce que vous dites ça devient la CATA un jour c'est la grosse déprime le lendemain c'est le pied.Et on s'étonne que tout va mal.L'économie ce n'est pas la sciece des anes il ne faut pas raconter n'importe quoi.

  • md24750 le vendredi 30 aout 2013 à 05:57

    Avant hier c'était la débâcle dans ce secteur ! faudrait savoir ! ils nous prennent vraiment pour des ...... que nous ne sommes pas d'ailleurs.