Du méthane russe livré au Japon par la voie du Nord

le
0

Commodesk - Gazprom a réussi son pari d'acheminer une cargaison de méthane de Norvège jusqu'au Japon en empruntant le passage maritime de l'Arctique.

Après une première traversée aller à vide de Corée du sud en Loire-Atlantique, le méthanier Ob River est revenu chargé de GNL d'Hammerfest en Norvège au terminal de regazéification de Tobata au sud-ouest du Japon (appartenant à Kita-Kyushu LNG).

Le périple a pris un mois, du 7 novembre au 6 décembre, et nécessité la présence de trois brise-glaces à propulsion nucléaire.

Le groupe gazier russe se félicite de cette première, soulignant que la voie du Nord est plus courte que le passage par Suez, qu'elle économise du carburant, limite ainsi les émissions de CO2 et permet de livrer à bon port une plus grande quantité de méthane, en réduisant l'évaporation en chemin. Le passage par le Nord épargne aussi aux équipages les périls de la piraterie en mer Rouge et en mer de Chine.

Gazprom a préparé ce voyage depuis trois ans avec ce navire spécialement équipé pour le grand froid, livrant d'ordinaire du gaz liquéfié depuis Sakhaline. L'équipage provient de l'académie navale Amiral Makarov de Saint-Petersbourg.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant