Du maïs OGM illégalement cultivé en Chine-Greenpeace

le
0
    PEKIN, 6 janvier (Reuters) - Des agriculteurs cultivent 
illégalement du maïs génétiquement modifié dans le nord-est de 
la Chine, affirme Greenpeace dans un rapport publié mercredi. 
     Quatre-vingt-treize pour cent des échantillons prélevés 
l'an dernier dans cinq districts de la province du Liaoning, 
dans le grenier de la Chine, ont montré une contamination par 
des organismes génétiquement modifiés (OGM), lit-on dans le 
rapport de l'organisation environnementale. 
    Presque tous les échantillons de graines de maïs prélevés 
sur des marchés ou dans des aliments à base de maïs provenant de 
supermarchés ont été contrôlés positifs, ajoute Greenpeace. 
    "Il est très probable qu'une grande partie de ce maïs OGM 
illégal a déjà pénétré les silos et le commerce de gros et de 
détail pour se retrouver en fin de compte dans l'alimentation de 
la population", lit-on dans le rapport, qui jette un doute sur 
la capacité des autorités chinoises à contrôler la chaîne 
alimentaire. 
    Pékin a dépensé des milliards pour développer les cultures 
OGM mais n'a pas encore approuvé leur utilisation à des fins 
commerciales. 
 
 (Dominique Patton; Patrick Vignal pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant