Du gaz israélien pour Chypre ?

le
0

(Commodesk) La coopération entre Chypre et Israël dans le domaine du gaz se renforce. Une délégation chypriote est actuellement en visite dans l'Etat hébreu afin de discuter de l'éventualité d'importer du gaz à partir de 2015, en attendant que le pays ne développe sa propre industrie.

Chypre, qui importe l'essentiel de sa consommation gazière depuis l'Egypte, voudrait diversifier son approvisionnement. Le ministère de l'Energie et les fournisseurs de gaz auraient déjà préparé un appel d'offres pour importer de la production israélienne dès 2015, croient savoir les médias locaux.

L'accord entre les deux Etats prévoirait également la cession de 30% à l'israélien Delek Energy des parts détenues par Noble Energy dans la zone de prospection offshore numéro 12, située dans la zone économique de Chypre.

Les réserves gazières de Chypre, évaluées à 420 milliards de mètres cubes, ne devraient être mises en production qu'à la fin de la décennie, alors qu'Israël compte exploiter le gisement de Leviathan dès 2013. Les deux gouvernements étudient toujours la possibilité de construire un gazoduc ensemble, de manière à exporter leurs productions respectives tout en limitant le coût des infrastructures.

Les gisements de la mer Méditerranée sont l'objet de tensions géopolitiques. Leviathan et Tamar sont revendiqués par Israël, mais également par la Syrie et le Liban, lui-même soutenu par la Turquie. Cette dernière estime par ailleurs que certains des gisements que compte exploiter Chypre sont situés dans ses eaux territoriales. Seuls Chypre et Israël se sont entendus pour délimiter des frontières maritimes et se partagent ainsi les zones de prospection.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant