Du football pour pacifier les deux Corée, vraiment ?

le
0
Du football pour pacifier les deux Corée, vraiment ?
Du football pour pacifier les deux Corée, vraiment ?

En visite en Corée du Sud, le nouveau boss de la FIFA Gianni Infantino a émis l'idée d'organiser un amical entre les deux Corée afin d'essayer d'apaiser les tensions entre ces voisins qui n'ont jamais vraiment fait la paix depuis plus de soixante ans. Une idée louable quoiqu'un peu naïve : l'histoire des confrontations entre ces deux sélections a prouvé qu'il ne suffisait pas de taper dans un ballon pendant 90 minutes pour remiser les missiles au placard…

Il est chaud, l'ancien chef des boules des tirages au sort des compétitions organisées par l'UEFA. Depuis qu'il a été élu nouveau big boss du foot mondial, il a des projets plein le ciboulot. Le premier et le plus prioritaire étant de remettre de l'ordre et de redonner du crédit à cette antique institution qui a fini par méchamment partir en cacahuète du temps de son prédécesseur Sepp Blatter. Puis, pourquoi ne pas aussi faire un peu de football politique et montrer que ce sport-monde peut contribuer à apaiser quelque peu des tensions entre nations, ou tout du moins d'essayer de réamorcer le dialogue par le langage universel de la frappe enroulée dans la lucarne. En 74, RFA et RDA ont bien été obligés de ne pas s'ignorer le temps d'un match hautement symbolique. En 98, Américains et Iraniens ont posé ensemble pour la photo d'avant le coup d'envoi. Ce ne sont là que les exemples les plus connus en la matière.

Infantino " prêt à aider "


Infantino veut provoquer son RFA/RDA ou son Iran/USA, il veut que son mandat serve une cause géopolitique. En visite en Corée du Sud pour l'un de ses premiers déplacements en tant que président de la FIFA, il a dégainé cette idée : " Nous devrions rassembler tout le monde autour d'un terrain de football... Je suis prêt à aider de quelque manière que ce soit. " Tout le monde, autrement dit la sélection sud-coréenne locale et sa voisine du nord, pour que les deux se fassent des bisous dans le cou et oublient plus de soixante ans de guerre froide virant parfois au tiède.

Corée du Nord bat Portugal !
C'est mignon, louable et tout, mais sans passer pour des cyniques, il faut reconnaître que les doutes l'emportent concernant l'efficacité d'une telle initiative au-delà de la durée de la rencontre. Après tout, RFA et RDA ont continué de vivre avec un mur les séparant plus de quinze ans après leur confrontation au Mondial, de même qu'Iraniens et Américains commencent seulement aujourd'hui à rouvrir le dialogue diplomatique, dix-huit ans après la Coupe du monde en France…

Premier derby de l'histoire en 1978


Surtout, il est ici question d'une potentielle rencontre entre deux…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant