Du foot, des larmes, un « ½il »... Des idées pour lire sous la couette

le
0

Chaque jeudi dans La Matinale, la rédaction du « Monde des livres » vous concocte une liste d’ouvrages à découvrir.

Cette semaine, « Le Monde des livres » vous recommande un essai de Georges Didi-Huberman sur la puissance émancipatrice des larmes, une formidable enquête mettant en lumière les liens entre le football et la politique, le récit d’un aventurier de l’art et un palpitant carnet de voyage au Nevada.

ESSAI. Peuples en larmes, peuples en armes. L’Œil de l’histoire 6, de Georges Didi-Huberman

Les larmes ne sont pas un pur signe d’effondrement, d’impuissance. Au contraire, elles peuvent constituer un geste politique, une manière de retrouver du sens et une dignité. Le sanglot comme sursaut, tel est le motif du livre de Georges Didi-Huberman, penseur sensible et intellectuel de renommée internationale. Commentant, entre autres, une scène du Cuirassé Potemkine (1925), célèbre film du cinéaste russe Sergueï Eisenstein, Didi-Huberman mobilise la philosophie et l’art pour rendre justice aux larmes, à leur force vulnérable, à leur puissance d’émancipation. Un grand essai, écrit d’une plume aussi douce que généreuse. Jean Birnbaum

Peuples en larmes, peuples en armes. L’Œil de l’histoire 6, de Georges Didi-Huberman, Minuit, « Paradoxe », 464 p., 29,50 €.

ENQUÊTE. Le Dernier Penalty, de Gigi Riva

C’est une formidable enquête que livre Gigi Riva, avec Le Dernier Penalty. Rédacteur en chef de l’hebdomadaire italien L’Espresso, homonyme d’une légende de la Squadra Azzura (!), Gigi Riva a couvert la guerre des Balkans. Son livre raconte comment foot et politique se sont croisés durant un d...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant