Du favoritisme pour Thierry Henry ?

le
0

Will Foley, un ancien joueur de Swansea City, a pointé du doigt le traitement de faveur dont aurait fait l'objet de Thierry Henry, qui a récemment reçu sa licence pour entraîner une équipe qualifiée pour une Coupe d'Europe.

La Fédération galloise de football (FWA) va devoir faire face à une polémique ces prochains jours. En effet, Will Foley, ancien joueur de Swansea City dans les années 80 désormais coach, estime que la FWA a fait preuve de favoritisme en accordant un diplôme à Thierry Henry dans un temps record. Quelques mois après avoir décroché sa licence d’entraîneur, l’ancien attaquant des Bleus a obtenu le 10 mars dernier celle pour entraîner une formation qualifiée pour une Coupe d’Europe. Dans un délai beaucoup trop court, selon Foley alors que 180 heures de cours sont requises pour son obtention. « Ce n’est tout simplement pas humainement possible, a confié le Gallois dans les colonnes du Daily Mail mardi. Thierry (Henry) avait déjà complété sa licence UEFA B et avait pu terminer toutes les tâches de la licence UEFA A quand le reste des entraîneurs participant au concours n’a pas eu l’opportunité (de débuter la licence UEFA A). »

Henry n’est pas le seul

Un procédé facilité visiblement par la Fédération galloise et qui a déjà profité par le passé à des grands noms, comme Patrick Vieira, David Ginola ou encore Roberto Martinez, l’actuel manager d’Everton. « Où cela va-t-il finir avec la FAW ? Ne sont-ils pas inquiets que quelqu’un quelque part se mette à demander des preuves pour vérifier que tous ces grands noms ont bien rempli tout accompli pour passer le concours ? » Will Foley accuse ainsi l’instance galloise d’autoriser certains grands noms à ne pas faire toutes les heures… « Les grand noms ont une voie royale alors que les autres doivent emprunter un chemin beaucoup plus difficile », conclut Foley alors qu’aucune procédure n’aurait encore été ouverte pour vérifier ses dires.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant