Du cuivre pour lutter contre les infections

le
0
L'utilisation de ce métal aux vertus antimicrobiennes dans la robinetterie, les poignées de portes et autres éléments de mobilier, pourrait permettre de limiter les infections nosocomiales.

Ouvert en janvier, le centre intergénérationnel multi-accueil (Cigma) de Laval, en Mayenne, fait le choix du cuivre: 260 mètres de mains courantes et 200 paires de poignées de porte en métal précieux en lieu et place de l'inox ou du PVC traditionnels. Rien à voir avec un quelconque caprice : le gestionnaire de cet établissement d'hébergement de personnes âgées, qui fait également office de crèche, souhaite ainsi protéger ses pensionnaires contre les bactéries. L'idée lui vient d'Angleterre. En 2006, l'université de Southampton publie en effet une étude dans laquelle elle démontre les propriétés antimicrobiennes du cuivre. Plus de 99% des principales bactéries, même très résistantes aux antibiotiques, meurent en moins de deux heures sur une surface cuivrée ou en alliage de cuivre. Or une grande partie des infections contractées dans les établissements de soins, dites nosocomiales, sont liées à ces bactéries qui se transmettent par contact, d'une surface qu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant