Du bon usage des anti-inflammatoires

le
0
À fortes doses et sur une longue période, ces médicaments très utiles augmentent le risque cardiaque. Il n'y a pas de danger pour des prescriptions de courte durée. » Anti-inflammatoires : quand sont-ils indiqués ?

Les médicaments anti-inflammmatoires non stéroïdiens ou AINS sont largement prescrits contre les douleurs aiguës ou au cours de maladies rhumatismales. Nous avons tous pris un jour ou l'autre un AINS, car cette famille de médicaments très vaste comprend l'aspirine mais aussi l'ibuprofène (Advil), le diclofénac (Voltarène), le naproxène (Naprosyne) ou encore le celecoxib (Celebrex, de la classe des coxibs). Toutes ces molécules se révèlent particulièrement efficaces.

Mais, comme tout médicament, elles ne sont pas sans effet secondaire. Le risque hémorragique est connu depuis longtemps. Mais, à la surprise générale, plusieurs études ont mis à jour un risque cardio-vasculaire pour certains patients ainsi traités. Il y a quelques années, un cox...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant