Du baby-sitting aux braquages : la dérive d'une ado sous influence

le
0
L'adolescente est soupçonnée d'avoir, à seulement 16 ans, participé à sept braquages de banque dans le Val-de-Marne. Son procès démarre ce jeudi devant une cour d'assises. Elle risque vingt ans de prison.

Une jeune fille «douce», «obéissante», mais surtout... d'une grande «immaturité», explique son entourage. Mathilde* menait une vie d'adolescente quasi-normale jusqu'à ce que tout bascule à l'été 2008. Là, cette jolie blonde aux yeux bleus rencontre à Choisy-le-Roi (Val-de-Marne), par le biais d'une amie, un jeune homme qui lui propose de jouer les «ouvreuses». C'est-à-dire d'entrer dans une banque à visage découvert, de dégainer une arme factice et de forcer les guichetiers à ouvrir le sas de sécurité à ses trois complices. Il trouve que Mathilde, avec son visage d'ange, «inspire confiance».

L'adolescente, bien éloignée jusqu'ici de cet univers-là, accepte. Il faut dire que depuis quelque temps, Mathilde est un peu à la dérive. «Sa meilleure amie venait de mourir, elle était dans un état psychologique compliqué», rapporte son avocat dans les colonnes du Parisien. De plus, Mathilde est sortie du système scolaire : après avoir abandonné un CAP coiff

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant