DSK somme l'accusation de dévoiler son jeu

le
0
Dans une lettre datée du 6 juin, ses avocats énumèrent les pièces de procédure dont ils souhaitent prendre connaissance.?

Les premières cartes vont bientôt être abattues. Défense et accusation sont entrées dans la phase de «Discovery», cette étonnante partie de poker judiciaire où chacun cherche à savoir ce que l'adversaire a dans son jeu. Les avocats de Dominique Strauss-Kahn ont adressé dès lundi une longue lettre pour obtenir les documents jusqu'à présent détenus par l'accusation. Y apparaissent déjà, en filigrane, les premières stratégies de la défense.

«Merci de considérer qu'en vertu de l'article 240 du Code de procédure criminelle, Dominique Strauss-Kahn (…) demande la communication des pièces suivantes», écrivent William Taylor et Benjamin Brafman. Suit une liste, extrêmement détaillée de neuf pages.

Au paragraphe 16, les conseils abordent un point fondamental pour un futur procès. Ils demandent si d'autres plaintes ou accusations contre DSK que celle d'une tentative de viol sur la femme de chambre du Sofitel sont susceptibles d'être produites au cours

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant